Demande d’appui aux CEP

TROVEP

Demande d’un geste de solidarité: la TROVEP de Montréal vous invite à appuyer les Centres d’éducation populaire.
Il faut qu’ils vivent.

Les six Centres d’éducation populaire de Montréal (CEP) sont présentement menacés de fermeture à cause du refus du ministre de l’éducation, François Blais, de leur accorder un financement annuel de 750 000$.

Ces centres viennent en aide de façon quotidienne à plus de 6000 familles, réparties dans les quartiers les plus défavorisés de Montréal. La rentabilité sociale des CEP n’est plus à prouver. Leur fermeture entraînerait des coûts sociaux bien plus élevés que les économies budgétaires que souhaite réaliser le gouvernement. Nous demandons au ministère de l’éducation de se responsabiliser en conservant la propriété publique des bâtiments, en finançant les coûts d’opération et de rénovation des bâtiments, et en renouvelant le financement à la mission qui leur a été retiré.

Allez signer la lettre d’appuie sur le site web de la campagne « 30 jours pour sauver les CEP »: http://sauvonslescep.com/ (Accessibilité non testée.Ce lien vers un autre site ouvre une nouvelle fenêtre.) .
Merci de votre appui!

ImprimerPartager par courriel. Partager sur : FaceBookTwitterLinkedIn