«Ensemble redonnons du sens à la vie»

Association Simon de Cyrène du Québec - Montréal, le 18 avr. 2016

L’association Simon de Cyrène du Québec travaille actuellement à la mise en oeuvre d’un projet de développement de logement social adapté pour les personnes vivant une déficience physique, incluant une vie communautaire.
Pour en savoir plus sur ce projet, ou pour organiser une présentation pour vos membres, contactez François Pageau.

Mission de Simon de Cyrène du Québec

Un premier volet de notre mission consiste à offrir sur le territoire québécois – possiblement dans l’arrondissement de ville Saint-Laurent – un mode d’intervention alternatif pour les personnes vivant en situation de handicap physique de naissance ou d’un accident de la vie (ex. : traumatisme crânien, maladie dégénérative, etc.) dans une Maison partagée de l’Association Simon de Cyrène du Québec (SDC).

Contrairement aux façons de faire habituelles en milieu d’hébergement supervisé (tous handicaps confondus) qui traite la personne en position de vulnérabilité physique surtout comme un «objet de soins», la philosophie d’intervention pratique mise de l’avant par SDC aborde plutôt la personne handicapée comme un «sujet communautaire» fondée sur une relation amicale et solidaire favorisant «le vivre ensemble».

La personne en situation de handicap physique devient alors «un agent/acteur d’humanisation» qui dynamise en conséquence le «vivre ensemble» de la vie communautaire de SDC. Dans ce contexte, tout en assumant son rôle de soignant, ce n’est plus seulement l’intervenant assistant / préposé ou bénévole qui a un rôle d’acteur d’humanisation de son milieu de vie.

Cette philosophie d’intervention favorise le développement d’un savoir, savoir-faire et savoir – être qui valorise et accroit la dignité, le respect et l’autonomie (empowerment) des personnes, aussi bien, celle en situation de handicap ou non, incluant les assistants et bénévoles vivant dans ce milieu de vie communautaire. Cette réciprocité d’humanisation crée une conception d’intervention innovatrice et propre au modèle de gouvernance de SDC. L’association Simon de Cyrène est fondée sur la conviction que la vie prend sens dans la relation gratuite à l’autre.

Le second volet d’intervention de SDC, non moins important que le premier, est conditionné par cette conception pratique d’intervention de SDC. Il consiste à développer sur le territoire québécois des logements sociaux adaptés. Pour favoriser l’implantation et le développement de cette philosophie d’intervention communautaire, il faut inclure une architecture des logements adaptée à cette philosophie innovatrice.

Afin de pouvoir «vivre chez soi sans être seul», chacun (handicapées et assistant) dispose donc de son studio au sein de grands appartements et qui constitue les fondements d’une Maison partagée de SDC. Il est utile de savoir que la Société d’habitation du Québec (SHQ) a publié un rapport en 2014 : « Le plan d’action 2014-2017 à l’égard des personnes handicapées » confirmant la carence des logements sociaux adaptés aux personnes vivant en situation de handicap physique, voir accessible universellement et économiquement.

Enfin, le modèle de gouvernance qui inspire la philosophie d’intervention de SDC – fondé sur celui de l’Arche (http://larche.org (Accessibilité non testée.Ce lien vers un autre site ouvre une nouvelle fenêtre.) ; Prix Templeton 2015) – est déjà en opération en France depuis bientôt 10 ans. D’ailleurs, le président de la France, François Hollande dans le cadre d’un concours national « La France S’ENGAGE» a remis le 22 décembre 2015 un Lauréat de distinction pour l’œuvre de Simon de Cyrène en France : «L’Elysée récompensant les projets socialement innovants et duplicables.

LA France S’ENGAGE, véritable « accélérateur à projets d’utilité sociale », permettra d’accompagner les projets de Maisons Partagées de Simon de Cyrène en France et à faire rayonner le modèle du «vivre ensemble» expérimenté à Vanves sur le territoire national. Aujourd’hui, les 12 associations accompagnées par la Fédération Simon de Cyrène à Vanves, Angers, Rungis, Dijon, Nantes, Lille, Lyon, Paris, Marseille, Bordeaux, Ile de Ré ainsi qu’au Québec se réjouissent de cette reconnaissance.» (http://www.simondecyrene.org (Accessibilité non testée.Ce lien vers un autre site ouvre une nouvelle fenêtre.) – rubrique Actualités).

François Pageau, Directeur général, Simon de Cyrène Québec - Tél.: 514-465-0570

ImprimerPartager par courriel. Partager sur : FaceBookTwitterLinkedIn