Information – Programme d’assurance des aides visuelles

Vous avez probablement entendu dire que la direction des assurances du réseau de la santé et des services sociaux arrêtera de soutenir le programme d’assurance des aides visuelles. Rassurez-vous, le RAAQ s’implique dans le dossier et va poser des actions pour tenter de préserver ce programme. Voici cependant quelques informations importantes pour clarifier la situation, parce que plusieurs informations circulent actuellement. 

  1. Ce n’est pas la RAMQ qui s’occupe du programme d’assurance des aides visuelles, mais plutôt la direction des assurances du réseau de la santé et des services sociaux (DARSSS). La DARSSS n’est pas rattachée directement à un ministère comme pourrait l’être la RAMQ. C’est un OBNL. Le programme d’assurance des aides visuelles exclut d’ailleurs les remplacements et les réparations à la charge de la RAMQ. 
  2. La mission de la DARSSS est de doter les établissements publics du réseau de la Santé et des Services sociaux d’assurances. Comme le programme d’assurance des aides visuelles est très loin de leur mission principale, l’organisme va arrêter de s’en occuper. Cependant, avant de prendre cette décision, la DARSSS a tenté de trouver un autre organisme pour prendre le relai. Ce n’était pas une volonté de fermer complètement le programme, mais plutôt de s’assurer de respecter sa mission. 
  3. Aucun organisme approché, pas même la RAMQ, n’a accepté de prendre le relai. Le RAAQ fera donc des représentations pour s’assurer que ce programme continue d’exister ou minimalement que les personnes ne soient pas pénalisées pour la perte, le vol ou le bris de leurs aides visuelles. 
  4. La quantité de personnes inscrites au programme d’assurance ne changera pas la décision. Il ne nous semble donc pas utile de faire une campagne d’inscription au programme. De plus, il ne semble pas que ce soit le nombre restreint d’inscriptions qui nous nuira dans nos démarches auprès du gouvernement, mais plutôt le nombre restreint de réclamations.

Bref, c’est une situation complexe, mais nous sommes sur le dossier et nous allons nous assurer que les personnes ayant une limitation visuelle ne doivent pas attendre deux ans pour avoir le remplacement d’une aide visuelle brisée, volée ou autre.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec le RAAQ.

Publié le 10 novembre 2022
Par Laetitia Larabi
Sur Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec