Parentalité chez les personnes handicapées : une réalité à connaître et à mieux reconnaître

Temps de lecture estimé : 4 minutes.

Le lancement des activités de la 27e édition de la Semaine québécoise des personnes handicapées (la Semaine) commence en force aujourd’hui avec un midi-causerie sur la parentalité chez les personnes handicapées.

En donnant la parole à ces parents handicapés, la Semaine souhaite mettre en lumière l’importance de reconnaître leur désir d’avoir un enfant et celui de devenir des parents à part entière. Il s’agit d’un rendez-vous unique pour mieux connaître et comprendre les défis et les joies de ces parents handicapés dans l’exercice de leur rôle parental. Comment vivent-ils cette parentalité au quotidien ? Quels sont les défis qu’ils rencontrent dans la vie de tous les jours ? Comment arrivent-ils à les surmonter ? Sont-ils suffisamment reconnus dans leur rôle parental ? Quels soutiens reçoivent-ils pour répondre à leurs besoins et à ceux de leur enfant ?

Afin d’en savoir plus sur l’offre de services disponibles pour ces parents, l’Express‑O a interviewé l’ergothérapeute Nathalie Allard, de la Clinique Parents Plus, un service spécialisé du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau au centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) Centre-Sud-de l’Île-de-Montréal.

Clinique Parents Plus : un atout pour les futurs et nouveaux parents handicapés

Depuis les deux dernières décennies, la parentalité chez les personnes handicapées est une réalité plus fréquente et méconnue du grand public. Pourtant, réaliser son rêve d’avoir un enfant peut être un projet de vie pour plusieurs personnes handicapées puisqu’elles ont de plus en plus d’autonomie et de pouvoir pour agir sur leurs choix de vie. En effet, comme le souligne Nathalie Allard, ergothérapeute de la Clinique Parents Plus, les futurs et les nouveaux parents ayant une incapacité physique ou neurologique sont de plus en plus nombreux à faire appel à leurs services pour les soutenir dans l’exercice de leur rôle parental.

Créée en 1997 par l’ergothérapeute Susan Vincelli, cette clinique du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau offre des services d’accompagnement et de prêt de meubles et équipements adaptés aux besoins spécifiques des parents dans toutes les régions du Québec.

Aujourd’hui, la Clinique Parents Plus accompagne plus de 80 familles par année. « En tant qu’ergothérapeutes, nous évaluons leurs capacités et leur environnement ainsi que leur réseau social et familial. Cette évaluation nous permet d’avoir une bonne lecture de leurs besoins afin qu’elles puissent exercer leur rôle parental en toute sécurité pour elles et pour le bébé », ajoute madame Allard. Elle précise que cet accompagnement se poursuit jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de deux ans. L’objectif de cet accompagnement est de permettre au parent handicapé de se sentir compétent dans son rôle parental, et ce, même s’il a besoin d’aide pour offrir certains soins à son bébé.

Enfin, madame Allard conseille aux personnes handicapées qui désirent devenir parents de prendre le temps de s’informer sur le rôle parental et sur le développement de l’enfant. Elle ajoute qu’en étant mieux informées, elles peuvent ainsi prendre une décision plus éclairée sur les défis qu’elles pourront rencontrer et les pistes de solution pour les surmonter.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter l’offre de services, le guide et les capsules vidéo portant sur la clinique et les aides techniques sur le site Web de la Clinique Parents Plus.

Autres ressources à consulter

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la parentalité et le développement de l’enfant, consultez l’excellente trousse Tous parents, réalisée en 2021 par l’Association québécoise des personnes de petite taille et qui a été financée par l’Office.

Vous y trouverez également sur leur site Web leur série de capsules « Mieux connaître la parentalité en situation de handicap » qui aborde différents thèmes, notamment celui de la grossesse et de l’accouchement, les défis et stratégies des parents, le droit à la parentalité ainsi que les ressources existantes.