Retour sur «COVID-19 : des réponses à vos questions»

Ce qui change pour les personnes vaccinées

Plusieurs mesures provinciales et fédérales sont assouplies pour les personnes ayant reçu une ou deux doses de vaccin ou ayant eu la COVID-19 récemment, considérées comme (partiellement) protégées.

Concernant les lieux et activités auxquels sont admissibles les personnes ayant un passeport vaccinal valide au Québec, consulter l’article Passeport vaccinal le 1er septembre – Modalités.

À noter : La vaccination protège contre les formes sévères de la COVID-19, 2 doses offrent une protection maximale contre les variants (notamment le Delta), une personne considérée comme protégée peut toujours transmettre le coronavirus.

Au Québec

La directive du MSSS du 15 juin catégorise la protection apportée par une infection passée et la vaccination :

  • Les personnes protégées sont celles :
    • ayant reçu leur 2ème dose de vaccin il y a plus de 7 jours ou
    • ayant eu la COVID-19 il y a moins de 6 mois ou
    • ayant eu la COVID-19 il y a plus de 6 mois et une dose de vaccin il y a plus de 7 jours
  • Les personnes partiellement protégées sont celles:
    • ayant reçu leur 2ème dose de vaccin il y a moins de 7 jours ou
    • ayant reçu leur 1ère dose de vaccin il y a plus de 14 jours ou
    • ayant eu la COVID-19 depuis 6 à 12 mois ou
    • ayant eu la COVID-19 depuis 6 à 12 mois et ayant reçu une 1ère dose de vaccin il y a moins de 7 jours
  • Les personnes immunosupprimées sont toujours considérées comme non protégées par le MSSS, quels que soient leur statut vaccinal ou leurs antécédents de COVID-19 (voir la directive du MSSS du 15 juin).

Les personnes protégées :

  • N’ont plus à s’isoler 14 jours suite à un contact étroit avec un cas confirmé (voir la directive du MSSS du 15 juin).
  • Depuis le 25 juin, peuvent se rencontrer dans les résidences privées sans masque ni distanciation.

Au Canada

Les personnes ayant reçu deux doses d’un vaccin homologué par Santé Canada depuis 14 jours ou plus :

  • À compter du 6 juillet, n’auront plus à se placer en quarantaine à l’arrivée au Canada (incluant le séjour à l’hôtel) ni à passer un test de dépistage au 8ème jour. Le test de dépistage avant le départ et à l’arrivée demeurent obligatoires.
  • À compter du 9 août, les voyageurs entièrement vaccinés n’auront plus à passer un test de dépistage à leur arrivée à moins d’avoir été sélectionnés au hasard pour passer un test de dépistage moléculaire de la COVID-19 le premier jour.

Pour en savoir plus et suivre l’évolution des directives fédérales, consulter la page Voyageurs vaccinés contre la COVID-19 qui entrent au Canada.

Adapter ses comportements

Pour adapter les mesures sanitaires individuelles à son statut vaccinal, en tenant compte, en plus des directives provinciales ou régionales, de la situation épidémiologique, des facteurs de risque, des contextes, consulter la rubrique « La vie après la vaccination » dans la section Vaccination sur la page Maladie à coronavirus (COVID-19) : Prévention et risques de Santé Canada. Une infographie a également été publiée (lire la Déclaration de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada du 26 juin 2021).

Le National Institute of Ageing de l’Université Ryerson a également lancé l’outil Mon calculateur du risque d’exposition à la COVID-19 lors de visites, un outil d’évaluation du risque individuel pour aider les personnes au Canada à prendre des décisions éclairées au sujet de leur risque personnel d’exposition à la COVID-19.

Sur ce sujet, article de La Presse : Santé publique du Canada – Les avis assouplis pour les gens entièrement vaccinés.