Retour sur «COVID-19 : des réponses à vos questions»

Pandémie & Perte de vision au Canada

Le Conseil canadien des aveugles et Vaincre la cécité Canada ont publié un addenda à leur rapport « The cost of vision loss and blindness in Canada » qui indiquait que le Canada est confronté à une crise émergente de cécité évitable qui se chiffre à près de 33 milliards $ et touche l’ensemble des Canadiens et Canadiennes sur les plans individuel, familial et gouvernemental (lire le résumé en français du rapport).

Selon l’addenda, 1437 Canadiens ont perdu la vision en raison d’examens oculaires et de traitements retardés en 2020. La pandémie de COVID-19 continue de poser des défis aux patients canadiens et au système de soins de santé. Presque tous les bureaux des optométristes ont été fermés pendant le premier confinement de mars à juin 2020, la plupart des bureaux ayant limité leur capacité pour le reste de 2020. Il y a eu près de trois millions de visites d’optométrie en 2020 de moins par rapport à 2019, ce qui expose des millions de Canadiens à un risque élevé de perdre la vision.

Quelques chiffres :

  • Il y a eu 335 000 chirurgies oculaires de moins (diminution de 47 pour cent) effectuées au Canada entre mars et juin 2020.
  • On estime que 1437 personnes ont perdu la vision en raison d’examens et de traitements oculaires retardés en 2020.
  • Il faut compter deux ans pour éliminer l’arriéré supplémentaire de chirurgies de la cataracte causé par la pandémie.
  • Entre 2021 et 2023, on estime qu’une somme supplémentaire de 129 millions de dollars par année sera nécessaire pour compenser cet arriéré.
  • Une augmentation des temps d’attente pour les chirurgies entraînera une augmentation de 1,3 milliard de dollars du coût de la santé oculaire au cours des deux prochaines années et demie.
  • Bien qu’une part de 253,3 millions de dollars représente des coûts directs pour le système de santé, la perte de bien-être entraîne des coûts d’environ 1,1 milliard de dollars.

Tous les Canadiens vivant avec des maladies oculaires ont été touchés par la pandémie de COVID-19. Le diagnostic de certaines personnes a été retardé, manquant ou retardant potentiellement une occasion de recevoir un traitement pour stabiliser leur maladie. D’autres personnes ont subi des retards dans la réception de conseils et de soutien pour les aider à gérer les effets mentaux, physiques et sociaux de la perte de la vision.

Il est impératif de faire des services de santé oculaire et de réadaptation une priorité pour la santé de la population. Visitez stopàlapertedevision.ca et signez la pétition demandant au gouvernement canadien de s’engager de nouveau à un plan national de santé oculaire aujourd’hui.

Lire le résumé en français de l’addenda.

Lire l’intégralité du communiqué de presse : Impact du COVID-19 sur la perte de vision à travers le Canada.