Retour sur «COVID-19 : des réponses à vos questions»

Campagne de vaccination & Contre-indications

Santé Canada a approuvé le vaccin de Pfizer le 9 décembre, le vaccin de Moderna le 23 décembre, le vaccin AstraZeneca le 26 février et le vaccin Janssen le 5 mars. Le 14 décembre ont eu lieu les premières vaccinations dans des CHSLD de Québec et Montréal. Le 14 janvier, Québec a tranché, le délai entre l’administration des 2 doses du vaccin sera de 42 à 90 jours (pour en savoir plus, lire l’article ABC des vaccins & Suivi des effets indésirables).

En février, plusieurs lieux ont été identifiés par les CIUSSS pour la vaccination de masse à Montréal, qui débutera le 1er mars. Les proches des personnes aînées sont invités à les aider à prendre rendez-vous ou à se rendre au centre de vaccination. Depuis le 1er mars, les personnes de plus de 70 ans peuvent se faire vacciner à Montréal. À compter du 15 mars, il sera possible de prendre RDV pour se faire vacciner en pharmacie ; des options de vaccination à domicile sont en cours d’étude au MSSS.

La vaccination est actuellement indiquée pour les adultes, elle n’est pas recommandée aux femmes enceintes, sauf cas particuliers, ni aux personnes souffrant d’allergies sévères à l’un des composants du vaccin.

Vaccins & Campagne de vaccination

Au Québec, le vaccin contre la COVID‑19 sera gratuit pour toutes les personnes qui voudront le recevoir. Les vaccins sont distribués par le Programme québécois d’immunisation. Il ne sera pas possible de se procurer des doses sur le marché privé.

Pour en savoir davantage sur les différents vaccins, les effets secondaires et la vaccination contre la COVID-19, consulter les pages :

Pour suivre les données quotidiennes concernant le nombre de doses de vaccins administrées au Québec, consultez Québec.ca/vaccinCOVID. À noter : en raison du délai d’administration de la deuxième dose de vaccin, actuellement chaque dose correspond à une personne vaccinée.

Groupes prioritaires au Québec

Le Comité sur l’immunisation du Québec a dévoilé la détermination des groupes prioritaires, laquelle s’appuie sur un avis préliminaire, dont l’objectif principal est la prévention des maladies graves et des décès. Il s’agit toutefois d’un avis préliminaire ; des mises à jour pourraient donc être faites, si nécessaire. La vaccination sera élargie en fonction des quantités disponibles au Canada. La priorisation des groupes à vacciner proposée est la suivante :

  1. Les personnes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou dans les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF) ;
  2. Les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux en contact avec des usagers ;
  3. Les personnes autonomes ou en perte d’autonomie qui vivent en résidence privée pour aînés (RPA) ou dans certains milieux fermés hébergeant des personnes âgées ;
  4. Les communautés isolées et éloignées ;
  5. Les personnes âgées de 80 ans ou plus ;
  6. Les personnes âgées de 70 à 79 ans ;
  7. Les personnes âgées de 60 à 69 ans ;
  8. Les personnes adultes de moins de 60 ans qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complication de la COVID-19 ;
  9. Les adultes de moins de 60 ans sans maladies chroniques ou problèmes de santé augmentant le risque de complications, mais qui assurent des services essentiels et qui sont en contact avec des usagers ;
  10. Le reste de la population adulte.

Pour plus de détails sur les critères utilisés pour la priorisation des personnes à vacciner, consultez le document Avis préliminaire sur les groupes prioritaires pour la vaccination contre la COVID‑19 au Québec.

Les proches aidants ajoutés aux personnes prioritaires pour la vaccination le 22 décembre sont ceux qui apportent un soutien régulier à un résident hébergé en CHSLD (lorsque les activités de vaccination seront réalisées sur place). Ils doivent être âgées de 70 ans, ou plus, et être présents au moins 3 jours par semaine au CHSLD.

Les travailleurs des organismes communautaires sont inclus dans le groupe 9, à l’exception de ceux en contacts directs avec des patients à haut risque (par exemple les travailleurs de rue en santé mentale, itinérance, toxicomanie) qui sont inclus dans le groupe 2 et pourraient être vaccinés dès avril. Afin d’obtenir des précisions concernant la définition de patients « à haut risque », la COPHAN et plusieurs regroupements ont adressé une lettre ouverte au MSSS et à la DSP le 25 février (document téléchargeable ci-dessous).

Consulter la Directive sur la priorisation des travailleurs de la santé pour les rendez-vous de vaccination COVID-19 et des personnes proches aidantes dans les CHSLD, mise à jour le 11 février.

Vaccination de masse – Montréal

Débutant à partir de la priorité 5 (les priorités montréalaises 1 à 6 correspondent aux priorités québécoises 5 à 10), des centres, ouverts tous les jours de 8h à 20h, dès le 1er mars, permettront à la population de se faire vacciner, sur rendez-vous, selon l’ordre de priorisation établi.

À compter du 15 mars, il sera possible de s’inscrire pour se faire vacciner dans une pharmacie. Selon les informations de Radio Canada, le vaccin offert serait celui de Moderna, tandis que les centres offrent celui de Pfizer (pour des raisons d’entreposage).

À noter : un délai un délai de 3 semaines après l’injection est nécessaire pour que le vaccin fasse pleinement effet.

Consulter la page Vaccination (COVID-19) à Montréal.

Inscription : Informations pratiques

Lors de la conférence de presse montréalaise du 24 février, plusieurs précisions ont été apportées :

Cette campagne est appelée à évoluer au cours du temps, selon l’expérience et la disponibilité des doses de vaccin (il est possible que d’autres centres ouvrent, par exemple).

Consulter le Feuillet d’information Pour aider au consentement éclairé.

Sur place

  • Apporter la carte d’assurance maladie. Si vous n’avez pas de carte d’assurance maladie, apportez une autre pièce d’identité avec photo.
  • Arriver 10 minutes avant l’heure du rendez-vous.
  • Le port du masque ou du couvre-visage est obligatoire.
  • Prévoir une période d’attente de 15 minutes après le rendez-vous, et ce, même si vous êtes accompagné.

Pour en savoir plus sur le processus, écouter la vidéo Visite de la clinique de vaccination du Stade olympique.

Lieux de vaccination

CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal  :

  • Palais des Congrès
    1001, Place Jean Paul Riopelle, Montréal (H2Z 1H5)

    • Stationnement du Quartier International (QIM) GRATUIT (maximum 2 heures)
      249, Saint-Antoine Ouest
      Important : fournir une preuve de vaccination à la sortie (courriel de confirmation de rendez-vous, carnet de vaccination)

CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal :

  • Carré Décarie
    6900, boul. Décarie, Montréal (H3X 2T8)
  • Hôpital Général Juif
    3755, Chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal (H3T 1E2)
  • CLSC Métro
    1801, boul. de Maisonneuve Ouest (H3H 2J4)
  • CLSC Parc-Extension
    7085 rue Hutchison, Montréal (H3N 1Y9)

CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal  :

  • Atrium du Stade Olympique
    4545, ave Pierre-de-Coubertin, Montréal (H1V 0B2)

    • Métro Pie-IX
    • Stationnement P1 – Gratuit
    • Un débarcadère et des stationnements pour les personnes à mobilité réduite sont disponibles.
    • Des services d’interprètes à distance sont offerts pour les personnes sourdes ou malentendantes.
    • Des bénévoles seront présents pour accueillir et orienter les personnes à mobilité réduite pendant que l’accompagnateur stationne la voiture.
    • Des fauteuils roulants seront disponibles.

CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal :

  • Aréna Bob Birnie
    58, avenue Maywood, Pointe-Claire (H9R 0A7)
  • Centre sportif Dollard-St-Laurent
    707, 75e avenue, LaSalle (H8R 3Y2)
  • Centre communautaire Gerry-Robertson
    9665, boul. Gouin Ouest, Montréal (H8Y 1R4)

CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal :

  • Clinique de vaccination de Cartierville
    2758, rue de Salaberry, Montréal (Québec) H3M 1L5
  • Clinique de vaccination de Montréal-Nord
    11201, boulevard Lacordaire, Montréal (Québec) H1G 4J7
  • Clinique de vaccination Christophe-Colomb
    7355, avenue Christophe-Colomb, Villeray (Québec) H2R 2S5
  • Clinique de vaccination de Saint-Laurent
    821, avenue Sainte Croix, Saint-Laurent (Québec) H4L 3X9
    Accessible par le stationnement P6, via la rue Basile-Moreau

Centre universitaire de santé McGill :

  • Centre universitaire de santé McGill – Hôpital général de Montréal
    1650, av. Cedar, Montréal (H3G 1A4)
    Hall Livingston (L6-500)
  • Centre universitaire de santé McGill – Site Glen
    1001, boulevard Décarie, Montréal (H4A 3J1)
    Atrium de l’Institut de recherche du CUSM

Contre-indications & Allergies

Les personnes âgées de 16 ans et plus peuvent recevoir le vaccin, à moins de contre-indications. Les études se poursuivent pour autoriser la vaccination chez les personnes âgées de moins de 16 ans.

À l’heure actuelle, les données sont insuffisantes pour recommander la vaccination aux femmes enceintes. Toutefois, les femmes enceintes à risque très élevé d’exposition à la COVID-19 ou de complications liées à la maladie pourraient recevoir le vaccin, après en avoir discuté avec un professionnel de la santé.

Allergies : Avis de Santé Canada

Santé Canada a partagé un Avis s’adressant aux personnes ayant de graves allergies :  « Les personnes ayant des allergies à l’un des ingrédients du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech ne devraient pas le recevoir. Parlez à votre professionnel de la santé de toute allergie grave ou de tout autre problème de santé que vous pourriez avoir avant de recevoir ce vaccin. »

Voici les ingrédients du vaccin :

  1. Ingrédient médicinal : ARNm
  2. Ingrédients non médicinaux :
  • ALC-0315 = bis(2-hexyldécanoate) de ((4-hydroxybutyl)azanediyl)bis(hexane-6,1-diyle)
  • ALC-0159 = 2-[(polyéthylèneglycol)-2000]-N,Nditétradécylacétamide
  • 1,2- distéaroyl-sn-glycéro-3-phosphocholine
  • cholestérol
  • phosphate dibasique de sodium dihydraté
  • phosphate monobasique de potassium
  • chlorure de potassium
  • chlorure de sodium
  • saccharose
  • eau pour injection

Ne recevez pas le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech si vous savez que vous êtes allergique à l’un de ses ingrédients. Si vous avez déjà eu une réaction allergique grave à un autre vaccin, à un médicament ou à un aliment, informez-en votre professionnel de la santé avant de vous faire vacciner.

Lire l’intégralité du Communiqué : Avis – Vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech : recommandations de Santé Canada pour les personnes qui ont de graves allergies.

Précisions de la SCAIS

Le 15 décembre, la Société canadienne d’allergie et d’immunologie clinique (SCAIC) a apporté des précisions concernant le risque que représente ce vaccin :

  • à moins d’avoir une allergie préexistante à un composant du vaccin, il est sécuritaire de procéder à la vaccination contre la COVID-19.
  • les personnes qui ont d’autres problèmes d’allergies ne sont pas plus susceptibles de faire une réaction allergique au vaccin contre la COVID-19 que la population en général et devraient pouvoir recevoir ce vaccin en toute sécurité. Cela inclut les personnes ayant des antécédents de réactions allergiques graves ou d’anaphylaxie à des substances qui ne sont pas des ingrédients de ce vaccin et celles qui ont des allergies alimentaires, l’eczéma, la rhinite allergique (rhume des foins), l’asthme ou une allergie aux insectes piqueurs.

Documents téléchargeables