Retour sur «COVID-19 : des réponses à vos questions»

Québec reconfiné du 9 janvier au 8 février

Un nouveau confinement a été annoncé le 6 janvier, pour la période du 9 janvier au 8 février. En bref, les restrictions des rassemblements et activité en zone rouge sont de nouveau en place, ainsi que certaines mesures additionnelles; les activités des OC et le télétravail sont maintenus,; des assouplissements sont prévus pour l’accès aux produits non essentiels et aux bibliothèques. Des précisions concernant le couvre-feu ont été dévoilées le 7 janvier. Des précisions concernant les mesures en éducation, notamment dans les établissements d’enseignement supérieur, ont été apportées le 8 janvier. Les directives concernant les milieux d’hébergement ont également été mises à jour.

*Les personnes qui se sentent menacées ne doivent pas hésiter à quitter leur domicile pour aller chercher de l’aide ou se mettre en sécurité, même durant le couvre-feu*, a indiqué la ministre de la Sécurité publique.

Pour suivre l’évolution des consignes, consulter la page Confinement du Québec dans le contexte de la COVID-19. Si un sujet n’est pas abordé sur cette page, c’est ce qui est inscrit pour la zone rouge qui s’applique.

Rassemblements

  • Les assouplissements du temps des Fêtes, lors de la « mise sur pause du 17 décembre au 10 janvier » (lire l’article Temps des Fêtes : Rassemblements, Milieux de vie et Vacances scolaires) ne sont pas prolongés : les rassemblements (intérieurs et extérieurs) seront de nouveau limités aux seules personnes demeurant à la même adresse. Les personnes seules pourront tout de même recevoir la visite d’une personne, comme en zone rouge, mais les  (lire l’article Montréal au niveau d’alerte 4: palier rouge).
  • La location d’équipement sportif et de plein–air demeure permise.
    • Les activités extérieures sont donc limitées aux habitants d’une même adresse, ou à deux personnes si l’une des deux réside seule, en respectant les 2m de distanciation.
    • Les activités sportives intérieures seront interdites, à l’exception des cours d’éducation physique et des programmes particuliers en contexte scolaire, de l’entraînement des athlètes identifiés et des sports professionnels qui ont reçu une autorisation de la Santé publique.

Couvre-feu

  • De 20h à 5h, il sera interdit à quiconque de se déplacer hors de son lieu de résidence, hormis dans le cas d’exceptions justifiant le déplacement, par exemple pour bénéficier de soins de santé, pour des raisons humanitaires ou pour effectuer un travail considéré prioritaire.
  • Résumé des exceptions permises au couvre-feu :
    • Se rendre à son lieu de travail ou lieu de formation, ou y conduire un adolescent. Il faudra alors fournir une pièce justificative comme une carte étudiante valide, une copie de l’horaire, une confirmation d’inscription ou encore, une lettre de l’employeur. Télécharger le Formulaire Attestation de l’employeur – Déplacement durant le couvre-feu décrété par le gouvernement du Québec.
    • Accéder aux soins de santé (aller chercher des médicaments sur ordonnance suite à une consultation, se rendre à un centre de soin ou au cabinet d’un professionnel de la santé).
    • Visiter un proche en milieu de soins, accompagner une autre personne incapable de conduire pour se rendre à un rendez-vous médical, faire un don de sang à Héma-Québec.
    • Se conformer à une ordonnance contenue dans un jugement rendu par un tribunal, ou pour permettre l’exercice des droits de garde ou d’accès parentaux contenus dans une entente (Reconduire ses enfants chez l’autre parent (garde partagée).
    • Répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
    • Se rendre à des gares ou aéroports à l’occasion de déplacements de longue distance.
    • Se promener (rayon maximal d’1 kilomètre autour du domicile) pour les besoins des animaux de compagnie.
  • Les commerces devront donc fermer leurs portes au plus tard à 19h30, à l’exception :

    • des pharmacies (activités limitées à la vente de médicaments et de produits essentiels),
    • des stations services (activités limitées à la vente de nourriture, essence et produits pour véhicules routiers),
    • de la livraison à domicile des restaurants.
  • La STM a annoncé qu’elle n’apportera pas de changement majeur à son offre de service, les réseaux de bus et de métro ainsi que le service de transport adapté resteront accessibles. Certains ajustements ponctuels spécifiques pourraient être apportés selon la réalité observée sur le terrain. La situation étant évolutive, les clients sont invités à utiliser les outils d’information habituels pour planifier leurs déplacements.

Pour en savoir plus sur l’histoire, la constitutionnalité et l’efficacité d’un couvre-feu, consultez l’article  du Devoir Trois questions sur le couvre-feu au Québec. Pour alimenter la réflexion santé publique vs droits et libertés, consultez l’article de Droit-Inc.com Le couvre-feu vu par les avocats.

OC : Télétravail & Couvre-feu

  • Le télétravail demeure obligatoire, à l’exception des travailleurs dont la présence est jugée nécessaire par l’employeur pour la poursuite des activités de l’organisation, qu’elle soit publique ou privée.
  • Les organismes communautaires peuvent maintenir leurs services. Le MSSS a mis à jour le Guide pour le maintien et l’adaptation des activités et des services offerts par les organismes communautaires en regard des directives et des recommandations émises. Les directives actuelles diffèrent de celles des paliers 1 à 4 (vert à rouge), une nouvelle colonne « Période de confinement » (définie p6-7) a été ajoutée au tableau. La principale différence avec le palier 4 – zone rouge, est l’obligation (plutôt que la recommandation) de transférer les activités non essentielles à distance. Les ateliers ou formations en présence sont par exemple interdits.
  • Pour les organismes en activité pendant la période de couvre-feu (24/7), il est recommandé de remettre aux employés des procurations écrites pour valider le besoin de déplacement et, lorsque possible, d’adapter les horaires de travail en fonction des heures du couvre-feu.

Commerces & Services

  • Les commerces considérés comme non-essentiels, fermés depuis le 25 décembre, pourront désormais offrir un service de cueillette à la porte. Il sera donc possible d’acheter un produit en ligne et de le faire livrer ou d’aller le chercher sur place, sans entrer dans le commerce, en respectant les consignes sanitaires.
  • La fermeture des gyms, théâtres, cinémas, salons de coiffure, salles à manger des restaurants et lieux de culte est prolongée jusqu’au 8 février. Les cérémonies funéraires devront limitées à un maximum de 25 personnes.
  • Les bureaux de Revenu Québec sont fermés, toutefois, dans des cas exceptionnels, il sera possible de prendre rendez-vous en personne avec un agent. Les citoyens et entreprises sont invités à utiliser les services en ligne, le courriel sécurisé ou les services téléphoniques (sans frais) : Particuliers : 1 800 267-6299, Entreprises : 1 800 567-4692. Pour connaître les mesures liées au reconfinement, lire l’article Revenu Québec : Assouplissements.
  • À Montréal, consultez la page COVID-19 : état des lieux et des services municipaux, mise à jour le 15 janvier :
    • Les Bureaux Accès Montréal et comptoirs de permis sont ouverts.
    • L’accès aux parcs est permis, y compris les parcs à chiens et les jardins extérieurs du Jardin Botanique. Les chalets de parcs et vestiaires sont fermés, mais les aires de service (toilettes) sont ouvertes, dans le respect des consignes sanitaires.

Éducation & Répit

Les parents doivent utiliser l’outil d’autoévaluation des symptômes de la COVID-19 dès leur apparition pour savoir s’ils doivent s’isoler et garder leurs enfants à la maison.

  • Les écoles primaires ouvriront leurs portes comme prévu, le 11 janvier. Certaines mesures seront rehaussées, notamment quant au port du couvre-visage : tous les enfants devront en porter un dans les corridors, aires communes et transport scolaire ; les enfants en 5e et 6e années devront également le porter en classe.
  • Les écoles secondaires ouvriront une semaine plus tard, soit le 18 janvier, avec certaines mesures renforcées, dont la distribution de 2 masques de procédure par jour par élève (et par enseignant). Tous les élèves du secondaire, de la formation professionnelle et de la formation générale des adultes devront porter un masque de procédure plutôt qu’un couvre-visage.
    • Présence en classe un jour sur deux pour les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire. Elle ne s’applique pas aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage qui fréquentent une école spécialisée, une classe spéciale ou le Parcours de formation axée sur l’emploi.
    • Au secondaire, les classes ou les écoles spécialisées qui offrent des services régionaux ou suprarégionaux de scolarisation à des élèves lourdement handicapés ainsi que les établissements d’enseignement privés spécialisés en adaptation scolaire pourront toutefois continuer à recevoir leurs élèves à l’école selon le calendrier scolaire habituel. Il sera aussi possible pour l’équipe-école de permettre à certains élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) ou à des élèves vulnérables qu’ils auront identifiés préalablement de recevoir des services éducatifs en présence d’ici la rentrée du 18 janvier.
  • Les apprentissages pratiques sur des équipements spécifiques ou en laboratoire pour les élèves en formation professionnelle ou en formation générale des adultes, pourront être offerts en présence à partir du 11 janvier.
  • Les directives en place depuis l’automne demeurent en vigueur pour les établissements d’enseignement supérieur.
  • Les services de garde éducatifs à l’enfance demeurent ouverts pour tous. La fréquentation des services de garde est facultative. L’enfant ne peut pas perdre sa place même s’il ne fréquente pas le service de garde. Les frais de garde restent en vigueur et doivent être assumés par les parents, que leur enfant fréquente ou non le service.
  • Les haltes garderies demeurent fermées.
    • Toutefois, les 300 haltes-garderies communautaires qui offrent des services de garde temporaires ou occasionnels ont annoncé demeurer ouvertes afin d’être en mesure de répondre aux besoins d’urgence. Dans ses directives remises aux organismes communautaires famille, le ministère de la Famille a confirmé que les haltes-garderies communautaires avaient la possibilité d’offrir des activités en présence afin d’intervenir plus spécifiquement auprès d’enfants vulnérables ou de familles nécessitant une intervention d’urgence, selon le jugement de l’organisme.
      • Par enfants vulnérables, on entend ceux à risque de négligence, de maltraitance ou toute autre forme d’abus, et pour lesquels les intervenants ont des inquiétudes.
      • Les enfants dont les parents ont besoin de répit sont aussi visés.

Évaluations

  • La production du premier bulletin, prévue le 22 janvier, peut être repoussée jusqu’au 5 février. La pondération des 2 bulletins sera revue pour donner moins de poids au premier.
  • Les épreuves ministérielles au primaire et au secondaire sont annulées pour l’année scolaire 2020-2021.

Soutien & Nouveaux outils

  • Un guide résumant les savoirs essentiels incontournables à enseigner est également en production par le Ministère et sera rendu disponible pour les enseignants d’ici la fin janvier.
  • Lancement de divers programmes de tutorat fin janvier.
  • Des forums pédagogiques accessibles aux élèves, 7 jours sur 7, seront également organisés.
  • Une application mobile sera créée permettant aux jeunes d’avoir accès à de nombreuses ressources, témoignages, vidéos, etc., afin d’offrir davantage de soutien psychosocial.

Les différentes annonces du ministre de l’Éducation ont suscité des réactions variées : saluées par l’Association des directions générales des centres de services scolaires (ADIGECSS), par exemple, des inquiétudes concernant les outils numériques et le tutorat annoncés ainsi que le manque de place accordé au soutien professionnel ont été exprimées par la Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE-CSQ), notamment.

École à distance

  • Tous les centres de services scolaires disposent désormais d’assez de matériel informatique pour répondre aux besoins de l’ensemble des élèves du primaire et du secondaire qui n’ont pas d’équipement dédié à la maison.
  • Dans les régions où le réseau Internet est inaccessible ou inadéquat pour la formation à distance, sous la supervision de personnel non enseignant, les élèves pourront exceptionnellement se rendre dans les établissements afin de profiter du réseau Internet pour l’enseignement à distance.
  • À partir du 11 janvier, les enfants pourront, en respectant les consignes, aller étudier dans les bibliothèques municipales, afin d’avoir accès à Internet.
    • À la Grande Bibliothèque (BaNQ), les élèves et étudiants des niveaux primaire, secondaire, collégial et universitaire auront accès à des espaces de travail et au réseau Internet à compter du mardi 12 janvier.
    • La bibliothèque de Beaconsfield offrira 4 espaces de travail individuel aux étudiants possédant un abonnement valide à la bibliothèque. Pour plus de détails, consulter beaconsfieldbiblio.ca.

Milieux de vie

La page officielle ainsi que les différentes directives aux milieux de vie ainsi que les feuillets d’information aux familles et proches aidants du MSSS ont été mis à jour. Les consignes générales concernant les visites sont similaires à celles du temps des Fêtes : un maximum de 2 proches aidants significatifs, 1 par jour, peuvent visiter une personne hébergée, après avoir pris rendez-vous. Toutefois, les sorties sont interdites. Les consignes diffèrent selon la présence ou non d’une éclosion dans le milieu de vie.

Consultez la page Mesures applicables dans les CHSLD, les RI de 20 places et plus qui accueillent des aînés et les RPA (COVID-19).

Pour plus d’information, consultez les documents :