Retour sur «COVID-19 : des réponses à vos questions»

CHSLD : Audiences publiques & Rapports d’enquêtes

Les circonstances des décès survenus dans 7 CHSLD et résidences pour aînés seront éclaircies. L’enquête publique du Bureau du coroner sur les décès survenus au cours de la pandémie dans les CHSLD et les résidences privées pour aînés (RPA) débutera ses audiences à Montréal dans un mois. Le Bureau du Coroner a indiqué que cette enquête porte sur les décès survenus entre le 12 mars et le 1er mai au CHSLD Herron de Dorval ainsi que sur un échantillonnage de décès survenus dans des milieux d’hébergement pour aînés, pour personnes vulnérables ou en perte d’autonomie au cours de la même période.

« La COVID avait le dos large… On s’est aperçu par la délation de certains médecins que des gens ne sont pas décédés des suites de la COVID, mais de déshydratation, de malnutrition, d’abandon, déplore M. Brunet. Alors, de quoi sont vraiment mortes les milliers de personnes en CHSLD et en résidence privée? » – Paul G. Brunet, du Conseil pour la protection des malades

Dates des audiences virtuelles

Elles porteront sur le CHSLD Herron (Dorval), le CHSLD Sainte-Dorothée (Laval) et le CHSLD Yvon-Brunet (Montréal).

Pour chaque lieu visé par l’enquête, la liste des témoins sera déposée dans la section Calendrier des enquêtes publiques du site Internet du Bureau du coroner dans les jours précédant les audiences.

  • Pour assister aux audiences  (Microsoft Teams), cliquez ici.
  • Pour assister aux audiences par téléphone (audio seulement) :
    • +1 581-319-2194 (Numéro payant)
    • (833) 450-1741 (Numéro gratuit)
    • ID de conférence : 568 944 037 #

Nouvelles des audiences

29 mars

Le premier CHSLD examiné par la coroner lors de son enquête publique sur les décès survenus lors de la première vague de la pandémie de COVID-19 a mis en lumière un manque de personnel et des mouvements d’employés d’une résidence pour aînés à l’autre, dont une aux prises avec une éclosion. Lire l’article Enquête publique sur les CHSLD au Québec : le mouvement de personnel montré du doigt.

« On peut mourir de la COVID-19, mais il y a des gens qui sont morts déshydratés ou parce qu’ils n’ont pas été nourris correctement » en CHSLD, a souligné la coroner Géhane Kamel, qui préside cette enquête. Lire l’article Morts en CHSLD – « Des gens sont morts déshydratés ».

Rapports d’enquêtes

Le 16 mars 2021, le Collège des médecins du Québec (CMQ), l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (OIIAQ) ont rendu public le rapport de leur enquête conjointe portant sur la qualité des soins dispensés par leurs membres respectifs au CHSLD Herron et à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM).

À lire aussi :