Retour sur «COVID-19 : des réponses à vos questions»

Cliniques pédiatriques de 1ère ligne

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé qu’un réseau de cliniques désignées pédiatriques sera déployé dans certaines régions du Québec.

Cette initiative contribuera à favoriser un accès et une prise en charge rapides des enfants et des jeunes qui présentent notamment des symptômes s’apparentant à la COVID-19, tout en contribuant à désengorger les urgences, et cela dans les régions où il a été estimé que le déploiement de telles cliniques est nécessaire.

Ces cliniques seront ouvertes jusqu’à sept jours sur sept et accueilleront les enfants âgés de moins de 16 ans qui se trouvent dans l’une ou l’autre des situations suivantes :

  • présentent ou non des symptômes associés à la COVID-19 (comme la présence de symptômes n’est pas un critère d’accès, le dépistage préalable n’est pas nécessaire) ;
  • ne sont pas inscrits auprès d’un médecin de famille ou d’une infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) ;
  • sont inscrits, mais dans l’impossibilité d’être vus par leur médecin de famille ou IPSPL dans un temps opportun, soit dans un délai de 24 à 48 heures ;
  • ont été réorientés à partir des urgences car leur état de santé le permet.

Il est prévu qu’une vingtaine de cliniques accueillent graduellement la clientèle au cours des prochaines semaines, dans différentes régions du Québec.

La population est invitée à consulter le site Web du centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) ou du centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de son territoire afin de connaître l’offre de services en première ligne et de savoir si des cliniques désignées pédiatriques sont disponibles et si d’autres modalités de consultation s’appliquent. La ligne 1 877 644-4545 (ou avec l’indicatif téléphonique correspondant à la région concernée) demeure disponible pour orienter la population vers les services, selon les besoins.

Rappelons que les bébés de moins de trois mois qui ont de la fièvre nécessitent une consultation rapide avec un médecin ou à l’urgence.

Faits saillants

  • Toutes les cliniques médicales de première ligne ont repris leurs activités habituelles depuis le 6 septembre.
  • Elles sont en mesure de recommencer à accueillir la clientèle qui a besoin de soins, qu’elle présente ou non des symptômes s’apparentant à la COVID-19.
  • L’offre de services des cliniques désignées pédiatriques est complémentaire et en soutien au réseau de première ligne dans les régions où cela a été jugé nécessaire dans le contexte de la quatrième vague. Ces cliniques n’ont toutefois pas pour mission spécifique d’assurer une offre de dépistage, ce qui demeure la mission des cliniques désignées de dépistage.
  • La plupart des cliniques désignées d’évaluation (CDÉ) au Québec sont des lieux qui offraient déjà des consultations médicales avant la pandémie. Ainsi, le retrait de la mission CDÉ depuis le 6 septembre permettra aux groupes de médecine de famille (GMF) et aux autres cliniques de première ligne de reprendre leurs missions initiales.
  • L’application de mesures de prévention et de contrôle des infections demeurera rigoureuse dans l’ensemble des cliniques médicales de première ligne.