Retour sur «COVID-19 : des réponses à vos questions»

Bien aérer : Conseils d’experte

Ouvrir les fenêtres d’une salle classe peut diminuer les risques d’éclosion, mais une experte du Massachusetts Institute of Technology (MIT) avertit qu’il faut prendre en considération plusieurs autres éléments pour garder les jeunes en sécurité cet automne.

Il faut rappeler que les études indiquent que les personnes infectées par le variant Delta, qui est maintenant la souche dominante, peuvent porter une quantité de virus 1000 fois plus élevée que ceux qui ont la souche initiale.

Cette chercheuse déplore le fait que les autorités ne se sont pas suffisamment préparées pour améliorer la qualité de l’air dans les bâtiments scolaires avant la rentrée.

Elle a publié le guide Healthy Teachings Recommendations, basé sur de nombreuses études scientifiques, pour aider les parents, les directions d’écoles et les autorités en santé publique à améliorer la qualité de l’air.

  • Elle recommande non seulement de séparer les bureaux l’un de l’autre de deux mètres, mais aussi de les décaler. Cela réduit les risques que l’air expiré par un élève n’atteigne celui qui est devant lui.
  • Pour les mêmes raisons, elle recommande que les élèves qui mangent dans une cafétéria le fassent côte à côte plutôt que l’un devant l’autre.
  • Ouvrir les fenêtres ou ajouter des filtres ou un ventilateur sont tous de bons moyens pour faire circuler et filtrer l’air. Il faut toutefois faire attention de ne pas créer d’endroits où l’air circule moins bien et où le virus peut s’accumuler. Aucun étudiant ou membre du personnel ne devrait être à moins deux mètres de la source d’entrée d’air frais ou de la sortie de l’air vicié.
  • Lorsqu’il fait trop froid pour ouvrir les fenêtres et que la ventilation n’est pas suffisante, elle recommande l’utilisation de filtre à air de type HEPA. Une autre solution est l’installation de ventilateurs dans les fenêtres qui forcent l’évacuation de l’air à l’extérieur.

Lire l’intégralité de l’article, avec images et animations : Comment prévenir des éclosions dans les écoles, selon une experte du MIT.