Application du concept d’accessibilité universelle: Principes généraux


Pour respecter la continuité de la chaîne de participation sociale, le concept d’accessibilité universelle doit être appliqué dans tous les domaines.
Nous allons donc poser les principes généraux de l’application de l’accessibilité universelle dans les domaines suivants:

  1. Sensibilisation et formation
  2. Immeubles et espaces extérieurs
  3. Communications
  4. Soins, programmes et services
  5. Emploi

Sensibilisation et formation

Il s’agit du point de départ de l’application du concept d’accessibilité universelle, puisque la sensibilisation et la formation constituent une conscientisation aux divers besoins des usagers et des employés. Il est donc primordial que les établissements incluent le concept d’accessibilité universelle dans les programmes de sensibilisation et de formation de tout leur personnel.
En effet, une formation qui inclut le concept d’accessibilité universelle permet de connaître les gestes à poser, et de savoir comment faire. Le fait de bien saisir la portée de l’application du concept d’accessibilité universelle deviendra une source de motivation au quotidien: bien comprendre le concept vient démontrer l’importance de l’appliquer.
En outre, pour assurer le maintien de la qualité des services offerts par les établissements, les séances de sensibilisation et les formations spécialisées doivent être dispensées régulièrement aux différents groupes d’employés (ex.: accueillir et servir une personne vivant avec des limitations fonctionnelles, produire des contenus Web accessibles, produire des documents accessibles, etc.).

Immeubles et espaces extérieurs

Pour être universellement accessible, tout immeuble et espace extérieur doit être aménagé de façon à ce que toute la population, y compris les personnes en situation de handicap, puisse s’y orienter, y circuler, et y vivre les mêmes expériences en même temps et de la même manière, en toute liberté et en toute sécurité.

Communications

Des communications accessibles requièrent la création d’outils de diffusion et d’information utilisables et compréhensibles tant par les émetteurs que par les récepteurs, y compris par les personnes qui rencontrent des difficultés à lire ou à comprendre. En outre, pour être universellement accessible, tout outil de communication doit être disponible, en même temps ou dans un délai raisonnable, dans différents formats (médias substituts), qui répondent aux besoins des utilisateurs:

  • Les médias substituts généraux, produits en tout temps: gros caractères, audio (mp3 / Daisy) et texte simplifié.
  • Les médias substituts spécifiques, produits sur demande: braille et vidéo en langue des signes.

Soins, programmes et services

Les soins, programmes et services doivent être planifiés, conçus et offerts de façon à ce que toute la population, y compris les personnes en situation de handicap, puisse en bénéficier, y participer ou les utiliser au même moment ou de la même manière. À cet effet, il est essentiel que tout le personnel et les usagers soient adéquatement informés des ressources disponibles, des mesures mises en place pour y accéder, ainsi que de leurs droits, devoirs et responsabilités.

Emploi

Pour être inclusif, tout le processus, de l’affichage à l’intégration et au maintien en emploi, doit permettre à toute personne apte à accomplir les tâches reliées à cet emploi, y compris aux personnes en situation de handicap, de postuler et d’occuper cet emploi.

Date de dernière modification : 2018-03-28
ImprimerPartager par courriel. Partager sur : FaceBookTwitterLinkedIn