Agir pour les élèves HDAA

À l’occasion de la publication de la synthèse d’un colloque ayant réuni plus de 400 personnes l’automne dernier, Philippe-André Tessier, Président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, et Marc-André Dowd, Protecteur du citoyen, ont adressé une lettre ouverte. Les auteurs soulignent la nécessité de changements fondamentaux pour garantir le droit à l’égalité des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (HDAA) dans le réseau scolaire québécois, alors « qu’un élève HDAA sur quatre quitte actuellement le secondaire sans diplôme ni qualification ».

  • Le constat est alarmant quant à la situation des élèves HDAA dans le système éducatif québécois, avec un quart d’entre eux quittant le secondaire sans diplôme ni qualification.
  • Il est urgent d’agir pour garantir le droit à l’égalité des élèves HDAA et de mettre en place des changements fondamentaux pour remédier à cette situation critique.
  • Une action concertée est nécessaire entre les différents acteurs impliqués dans l’éducation des élèves HDAA, notamment les autorités éducatives, les professionnels de la santé et des services sociaux, ainsi que les organismes de loisirs.
  • Il est crucial de documenter les parcours scolaires des élèves HDAA avec des données fiables et de recentrer le financement des services éducatifs sur leurs besoins plutôt que sur leur diagnostic.
  • Renforcer la formation initiale et continue du personnel scolaire est indispensable pour mieux répondre aux besoins des élèves HDAA.
  • Il est impératif de réévaluer la politique de l’adaptation scolaire afin de mettre en œuvre des actions concrètes pour améliorer la situation des élèves HDAA et garantir le respect de leurs droits.

En savoir plus

Publié le 21 avril 2024