Mai, Mois de l’audition

La déficience auditive est un enjeu majeur de santé publique. Les conséquences de la perte auditive sont nombreuses : Augmentation du risque de démence, fatigue cognitive, isolement social, diminution de la qualité de vie, détresse psychologique, anxiété, risque de chute, perte d’emploi, etc.

Quelques chiffres :

  • 10% de la population du Québec (864 000 personnes) vit avec une déficience auditive permanente.
  • 32% des personnes de 65 ans et plus ont une déficience auditive importante, pour atteindre 47% à partir de 75 ans.
  • 20% des adultes ayant une déficience auditive utilisent des appareils auditifs.
  • Selon l’Organisation mondiale de la Santé, d’ici 2050, une personne sur quatre (25% de la population mondiale) vivra avec une perte auditive.

L’Ordre des audioprothésistes du Québec souligne l’importance de la santé auditive pour le bien-être global et la qualité de vie, et rappelle le rôle crucial des proches pour détecter les premiers signes de perte auditive, surtout dans le contexte du vieillissement de la population. De plus, il existe une corrélation entre perte auditive et déclin cognitif, une correction auditive appropriée pouvant réduire de 48 % les changements cognitifs chez les personnes à risque. Enfin, l’Ordre recommande des stratégies simples pour faciliter la compréhension des personnes malentendantes, telles que parler une personne à la fois et éviter les bruits de fond.

En mai, la plupart des cliniques Lobe seront ouvertes le samedi pour offrir des consultations gratuites en santé auditive, incluant une évaluation sommaire de l’audition. Cette initiative vise à promouvoir la détection précoce des troubles auditifs en rendant les soins plus accessibles. Pour prendre rendez-vous, appeler le 1 866 411‑5623.

Durant le mois de mai, Mois de l’audition, la majorité des cliniques Lobe ouvriront leurs portes le samedi pour offrir des consultations en santé auditive sans frais, qui incluent une évaluation sommaire de l’audition. Cette initiative vise à encourager la détection précoce des troubles auditifs en facilitant l’accès aux soins de santé auditive.

La langue des signes québécoise (LSQ), une langue à part entière

Dans cette vidéo, Anouk Harvey-Langlois, née sourde, explique l’importance de la langue des signes québécoise (LSQ) pour certaines personnes sourdes et démystifie certaines perceptions.

En savoir plus

Publié le 01 mai 2024