Réglementation sur le bruit des véhicules électriques

Les véhicules électriques sont généralement moins bruyants que les véhicules à essence en raison de l’absence de combustion. Cependant, leur faible bruit peut poser un problème de sécurité, en particulier à basse vitesse. En effet, les véhicules silencieux augmentent le risque de collision avec des usagers de la route tels que les cyclistes, les piétons et les personnes en situation de handicap.

Aussi, un an après avoir rendu obligatoire l’installation d’émetteurs sonores pour les véhicules hybrides et électriques à basse vitesse afin d’améliorer la sécurité et de prévenir les collisions, Transport Canada a annoncé qu’il faudra désormais que les sons produits par ceux-ci soient différents selon que le véhicule accélère ou ralentit. Ainsi, le timbre et le volume du son pourraient varier en fonction de l’accélération.

Une nouvelle réglementation visera à mettre en conformité les règles canadiennes avec celles des États-Unis et de l’ONU. En d’autres termes, une norme canadienne harmonisée permettra aux constructeurs de choisir entre les exigences existantes (celle des États-Unis ou celle de l’ONU).

En savoir plus

Publié le 22 décembre 2022