Faire preuve de bienveillance

Temps de lecture estimé : 3 minutes.

C’est l’été, on déménage, on rénove, et on peut enfin nettoyer son terrain ! Sauf que…Se prendre une plateforme de camion de déménagement en pleine tête ou une branche d’arbre en pleine face, ça fait mal!

Un groupe de personnes aveugles et malvoyantes de la Rive-sud souhaite profiter de la saison estivale pour vous faire un petit rappel, chers concitoyens, quant aux précautions à prendre pour éviter autant que possible d’entraver dangereusement leurs déplacements. Nous sommes bien conscients que dans le feu de l’action, on pense rarement à ce genre de chose, donc, mieux vaut y songer à l’avance.

Lors des déménagements, il arrive souvent qu’une passerelle ou une plateforme bloque complètement le trottoir. Si les lieux ne sont pas sécurisés, survient un piéton non-voyant sondant le passage avec sa canne blanche, et… bang!

En effet, la canne blanche ne permet pas de percevoir les obstacles en hauteur. Naturellement, le mieux serait qu’il y ait toujours quelqu’un sur place pour surveiller et pour aider à contourner l’obstacle le cas échéant. Mais il y a aussi moyen de sécuriser en amont et à peu de frais la zone du véhicule, à l’aide de balises, de barrières ayant une bonne emprise au sol, ou de cônes placés à distance rapprochée, donc facilement détectables à la canne blanche. Autrement, celle-ci passe dessous et le haut du corps prend le coup !

Parmi les autres obstacles susceptibles de nuire à une personne aveugle circulant dans les rues de son quartier par un beau soir d’été, mentionnons:

  • les branches d’arbres dépassant des clôtures ou surplombant les trottoirs à hauteur de tête;
  • les amoncellements de branches coupées ou de matériaux de démolition entassés sur les trottoirs ou aux intersections;
  • les grosses poubelles dont dépassent parfois des matériaux de construction ou autres objets potentiellement dangereux.

Contourner tous ces obstacles en passant dans la rue — comme le font les gens qui voient — n’est pas une option sécuritaire pour un piéton aveugle ou mal-voyant, qu’il soit assisté d’une canne blanche ou d’un chien-guide.

Voilà pourquoi le comité Rive-sud du Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM) appelle chaque citoyen à faire preuve de civisme et de bienveillance .

Notez qu’il est possible de rapporter toute entrave au Service aux citoyens de votre municipalité en composant le 311 ou au numéro principal.

Publié le 06 juillet 2021
Par Comité des membres de la Rive- Sud du RAAMM