La langue des signes, un atout majeur pour les employés

La langue des signes québécoise (LSQ) est de plus en plus utilisée dans le milieu professionnel pour encourager l’inclusion des personnes sourdes ou malentendantes. Voici pourquoi son apprentissage est un atout majeur dans votre parcours professionnel.

La LSQ… qu’est-ce que c’est ?

La LSQ, soit la langue des signes québécoise, est une langue, tout comme le français, l’anglais ou l’espagnol. D’après l’Office des personnes handicapées du Québec, elle est utilisée par environ 3780 personnes de plus de 15 ans vivant avec une déficience auditive. Les signes sont pour les malentendants ce que les mots sont pour les personnes entendantes. Toutefois, ils sont uniquement gestuels. Ils permettent aux personnes sourdes et malentendantes de communiquer entre elles et de s’exprimer.

La langue des signes québécoise est reconnue comme étant « l’une des langues les plus utilisées par les Sourds francophones au Québec et au Canada ». (Loi canadienne sur l’accessibilité, 2019, ch.10, article 5.1)

Pourquoi embaucher un employé qui maîtrise la LSQ ?

Maîtriser la LSQ comporte d’innombrables avantages, tant pour l’employeur que pour l’employé. En voici quelques-uns :

  • Une communication facilitée : Un employé qui maîtrise la LSQ pourra communiquer facilement avec les clients ou les patients sans que cela nécessite la présence d’un interprète. Prenons l’exemple d’un infirmier. S’il reçoit un patient sourd ou malentendant, comment pourra-t-il communiquer avec lui sans qu’il y ait quelqu’un pour interpréter ses dires ? Un infirmier qui compte la langue des signes parmi ses compétences pourra le faire sans restrictions.
  • Un CV qui sort du lot : La maîtrise de la LSQ n’est pas toujours une compétence exigée auprès des employeurs, mais elle est considérée comme un excellent atout. Elle favorise notamment l’inclusion de l’ensemble des clients, ainsi que d’autres employés ayant une déficience auditive. Dans les domaines de la santé ou du relationnel, vous devez avoir la capacité d’échanger aisément avec vos pairs. Exprimer vos idées ou les informations que vous détenez est également essentiel. Inclure cette compétence dans votre CV, c’est donc faire comprendre à l’employeur que vous pouvez communiquer avec les personnes sourdes, malentendantes, autistes et même souffrant de dyslexie. Cela vous permettra peut-être de vous démarquer des autres candidats. Par ailleurs, n’oubliez pas que la LSQ est une langue vivante à part entière, avec une syntaxe, une structure et une grammaire qui lui sont propres.
  • Une accessibilité communicationnelle accrue : La LSQ est parfois l’élément clé permettant aux personnes sourdes ou malentendantes de s’intégrer à la société. Il y a eu certains évènements durant lesquels la maîtrise de la LSQ aurait été un excellent moyen de booster la popularité de votre entreprise auprès de la communauté sourde du Québec. Par exemple, en temps de pandémie, le port du masque était obligatoire pour tous. Cela rendait ainsi difficile la communication des personnes sourdes ou malentendantes. Seuls les employés maîtrisant la LSQ pouvaient communiquer avec elles en toute sécurité sans que le retrait du masque soit nécessaire. Avoir des employés
    qui détiennent cette compétence pourrait donc donner une image fort positive de votre entreprise. L’inclusion et l’accessibilité seraient des valeurs qui y seraient prônées et appliquées.

Où apprendre la LSQ ?

Vous êtes un employeur ou un employé et vous souhaitez vous familiariser avec la LSQ pour mieux comprendre la réalité des personnes sourdes et malentendantes ? Voici quelques ressources pour vous :

Applications

App LSQ (App Store): Il s’agit d’une application qui vous permet d’apprendre les bases de la LSQ. Quelques mots sont gratuits et les mots supplémentaires sont payants.

Dico LSQ (App Store / Google Play): Il s’agit d’une application développée par RESO, le regroupement des parents et amis des enfants sourds et malentendants franco-ontariens, une association ontarienne.

Cours à distance ou en présentiel

Institut Raymond-Dewar : Cours de niveau 1 à 6, ouverts à tous – 150$ par session (1 à 5) , 200$ (session niveau 6). 
Pour plus d’informations : raymond-dewar.qc.ca – 514 284‑5086 – courslsq.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca

Formations personnalisées : Le CIUSSS offre des formations de la LSQ sur mesure (par thèmes) en fonction de vos besoins de communication avec la clientèle sourde ou les employés sourds. Pour plus d’informations : courslsq.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca

Publié le 11 novembre 2022
Par Hadjer Benchinoun