Les navettes autonomes de retour sur la Plaza Saint-Hubert

Temps de lecture estimé : 3 minutes.

MONTRÉAL, le 27 juill. 2022 /CNW Telbec/ – Après une première phase couronnée de succès à l’automne 2021, les navettes autonomes sont de retour aux abords de la Plaza Saint-Hubert, dans l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

La population est une fois de plus invitée à venir prendre part à cette expérience gratuite et sécuritaire, 5 jours par semaine, le mercredi de 11 h à 17 h, le jeudi et le vendredi de 11 h à 19 h, et la fin de semaine, de 11 h à 17 h, et ce, jusqu’au 1er septembre.

Au total, six arrêts sont prévus le long du parcours de deux kilomètres composé des rues Saint-Hubert, Jean-Talon, Saint-André et Beaubien.

La deuxième phase du projet de navettes autonomes, financé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et réalisé en collaboration avec la SDC Plaza Saint-Hubert et l’Agence de mobilité durable, consiste non seulement à offrir une expérience positive aux usagers, à mieux connaître les besoins de ces derniers en lien avec ce type de véhicule, mais aussi à poursuivre l’analyse de la cohabitation des navettes autonomes avec les autres usagers du réseau. 

« Nous sommes fiers de ce projet, car il vient souligner le caractère avant-gardiste de la métropole en matière de technologies propres et d’innovations en électrification, d’autant plus qu’il cadre parfaitement avec notre Plan climat et notre Stratégie d’électrification des transports. Dans le cadre de ce projet, Montréal apprend à mieux connaître l’évolution des véhicules autonomes dans notre paysage urbain et sera prête, éventuellement, à un plus grand déploiement de ce genre de véhicules », a déclaré Sophie Mauzerolle, responsable du transport et de la mobilité au comité exécutif.

« En plus de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, ces navettes autonomes facilitent les déplacements et viennent dynamiser la Plaza Saint-Hubert, améliorant ainsi l’expérience des citoyennes et des citoyens qui s’y rendent pour magasiner », a ajouté François Limoges, maire de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

« Avec ce projet pilote de navettes autonomes, la Ville démontre une fois de plus son engagement à vouloir faire évoluer la mobilité au-delà de l’auto solo », a souligné Sam Vermette, chef de la direction de Transit. « Notre entreprise montréalaise est fière de faire connaître ce projet, tant auprès de nos utilisateurs et utilisatrices de Montréal, qu’auprès de nos partenaires partout dans le monde. »

Rappelons que les navettes de Keolis, universellement accessibles, peuvent accueillir cinq passagers simultanément et qu’un opérateur est à bord en tout temps afin d’assurer la sécurité des déplacements.

Lors de la première phase du projet, à l’automne 2021, les deux navettes ont été en opération pendant 33 jours et ont embarqué près de 600 passagers. Au total, les navettes ont parcouru 835 km et ont atteint une vitesse maximale de 17,9 km/h.