Les vignettes de stationnement pour personnes handicapées en circulation au Québec

Le nombre de vignettes de stationnement pour personnes handicapées est en constante augmentation ces dernières années. Entre 2016 et 2020, le nombre total de vignettes valides en circulation a augmenté de 19 %, dont 176 680 sont des vignettes permanentes.

Il s’agit des plus récentes données présentées dans notre dernière édition du cyberbulletin Passerelle sur ce programme géré par la Société de l’assurance automobile du Québec à titre de mandataire du ministère des Transports du Québec.

Ce Passerelle montre aussi qu’entre 2016 et 2020, une moyenne de 116 mesures liées à l’amélioration des espaces de stationnement réservés aux personnes handicapées ont été planifiées annuellement par les municipalités québécoises d’au moins 15 000 habitants.

Ces mesures visaient à améliorer l’accès aux bâtiments et en bordure des chemins publics et lors d’événements spéciaux, notamment par :

  • un meilleur aménagement (localisation, nombre, affichage, etc.) et entretien de ces stationnements réservés ;
  • la sensibilisation auprès de la population en général et des commerçantes et commerçants à l’importance de respecter ces espaces de stationnement réservés ;
  • la surveillance policière de ces stationnements.

On y mentionne également que pour la même période analysée, une moyenne de 48 municipalités du Québec ont planifié chaque année au moins une mesure portant sur les stationnements réservés aux personnes handicapées dans leur plan d’action à l’égard des personnes handicapées.

L’aménagement et le respect des espaces de stationnement réservés dans nos municipalités favorisent ainsi la participation sociale des personnes handicapées.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la nouvelle édition de Passerelle.

Qui peut demander une vignette ?

La vignette de stationnement pour personnes handicapées est un permis d’accès aux espaces de stationnement réservés, partout au Québec.

Pour y avoir droit, la personne doit avoir une incapacité qui occasionne une perte d’autonomie ou qui compromet sa santé et sa sécurité lors de ses déplacements sur de courtes distances qui ne nécessitent pas l’usage d’un véhicule. Ces conditions s’appliquent, que l’incapacité soit permanente ou temporaire d’une durée d’au moins six mois.

Pour plus de détails sur les conditions d’admissibilité, consultez le site Web de la Société de l’assurance automobile du Québec.

En savoir plus

Publié le 14 novembre 2022