Statistiques publiques et handicap : pour la prise en compte systématique du handicap dans la production de données

Temps de lecture estimé : 2 minutes.

Alors que la Direction de la recherche des études de l’évaluation et des statistiques (DREES) vient de publier une étude sur le nombre de personnes en situation de handicap et d’aidants que compte la France, nous saluons cette initiative et demandons, dans une note de positionnement, la prise en compte systématique du handicap dans la production de données. 

En effet, en décrivant aussi précisément que possible la réalité économique, politique et sociale d’une population, les statistiques constituent une aide aussi bien à l’élaboration qu’à l’évaluation des politiques publiques. Les lacunes constatées dans la production régulière de données sur le handicap traduisent clairement le manque d’ambition politique de la puissance publique sur le sujet.   Pour nous, ces lacunes empêchent d’appréhender pleinement la situation des personnes en situation de handicap et la pertinence des politiques publiques à engager. 

Nous publions donc une note de positionnement “Statistiques publiques du handicap : des insuffisances qui pénalisent l’action des pouvoirs publics” dans laquelle nous appelons les pouvoirs publics nationaux et locaux à :

  • Produire des données régulières sur le handicap.
  • Systématiser la prise en compte du handicap dans la production de données générales en intégrant le handicap comme un déterminant social au même titre que l’âge, la CSP, etc.
  • Diffuser largement les données produites de sorte à ce que les acteurs de la société civile, les universités et les chercheurs puissent s’en saisir.
  • Impliquer systématiquement les associations représentatives des personnes concernées en amont de la production de la statistique.
  • Augmenter les crédits publics alloués à l’observation de cette population et à la recherche.

Et plus généralement :

  • Dépasser la seule prise en compte de la reconnaissance administrative du handicap, un champ trop restrictif pour analyser la population réelle concernée (des chiffres qui passent du simple au double).
  • Mettre en place une politique publique systémique du handicap pour agir sur l’ensemble des domaines nécessaires et produire les statistiques nécessaires en ce sens.

JE TÉLÉCHARGE LA NOTE DE POSITIONNEMENT D’APF FRANCE HANDICAP

Publié le 02 février 2023