Un médicament pour préserver la vision des prématurés

Temps de lecture estimé : 3 minutes.

Des chercheurs américains ont développé un médicament qui pourrait protéger les nouveau-nés de la rétinopathie du prématuré, une maladie de l’œil responsable d’un développement anormal des vaisseaux de la rétine.

  • Une rétinopathie du prématuré caractérise un trouble oculaire responsable d’un développement anormal des vaisseaux de la rétine.
  • Dans les cas les plus graves, une rétinopathie du prématuré peut entraîner une cécité chez le nouveau-né prématuré.
  • Des chercheurs américains ont développé un médicament qui pourrait stopper la production de vaisseaux obstructifs liée à la rétinopathie du prématuré.

À la naissance, le développement des vaisseaux sanguins de la rétine est normalement terminé chez un nourrisson. Lors d’un accouchement prématuré, la rétine, encore immature, peut cependant présenter une rétinopathie du prématuré, un trouble oculaire responsable d’un développement anormal des vaisseaux de la rétine. Cette anomalie peut conduire à la cécité dans les cas les plus graves.

Un médicament bloquant le développement anormal des vaisseaux sanguins de la rétine

Dans une récente étude publiée dans le Journal of Neuroinflammation, des chercheurs du Medical College of Georgia (États-Unis) ont créé un nouveau médicament permettant de bloquer le développement de vaisseaux sanguins obstructifs de la rétine. 

Lors de cette recherche, les scientifiques ont découvert qu’une petite molécule appelée K604, parvient à arrêter la production de vaisseaux obstructifs et fuyants dans la rétine, à réduire l’inflammation et à favoriser une croissance normale des vaisseaux de la rétine. Selon les auteurs de l’étude, cette molécule permet donc d’améliorer la vision de bébés prématurés. 

Rétinopathie du prématuré : un essai clinique prochainement mené sur des bébés 

Les chercheurs ont constaté que la molécule K604 bloque l’acyl-Coenzyme A (ACAT1), une enzyme, qui convertit le cholestérol libre et les acides gras à longue chaîne en esters de cholestérol, c’est-à-dire des morceaux de cholestérol plus petits facilement éliminés par le foie. « Chez les bébés prématurés, l’hypoxie [ndlr le manque d’oxygène] que peut subir leur rétine peut entraîner la formation de vaisseaux sanguins dysfonctionnels dans l’œil et conduire à une accumulation de lipides, de graisses et de ces esters de cholestérol », a expliqué Modesto A. Rojas, biologiste vasculaire au département de pharmacologie et de toxicologie du Medical College of Georgia.

Une fois l’enzyme ACAT1 bloquée par la molécule K604, les scientifiques ont constaté une réduction des vaisseaux sanguins anormaux, ce qui indique le rôle-clé du cholestérol dans la rétinopathie du nourrisson. « Les prochaines étapes devraient inclure un essai clinique sur des bébés avec le K604, dont on sait qu’il est sûr chez l’homme et qui aide à dissoudre les vaisseaux sanguins obstructifs qui fuient, ouvrant la voie à des vaisseaux normaux (…) Ce médicament est très sûr », a noté Modesto A. Rojas. 

Publié le 20 avril 2023
Par Joséphine Argence