Une nouvelle chirurgie, qui redonne à des patients tétraplégiques l’usage de leurs mains et de leurs bras, est maintenant offerte à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Temps de lecture estimé : 4 minutes.

MONTRÉAL, le 2 mars 2023 /CNW/ – Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-EMTL) est très fier de présenter à la population le fruit des travaux de transferts nerveux menés par l’équipe des Drs Dominique Tremblay et Élie Boghossian, chirurgiens plasticiens à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR). Cette nouvelle approche consiste essentiellement à déplacer certains nerfs sains de patients éligibles vers un nerf inactif, afin de réanimer les muscles de leurs mains et de leurs bras qui ne fonctionnaient plus. C’est ce qui a été réalisé dans le cas d’une jeune patiente tétraplégique des Drs Tremblay et Boghossian, Mme Jeanne Carrière, qui a retrouvé l’usage de ses bras et de ses mains grâce à cette nouvelle technique chirurgicale. « Chez le patient tétraplégique, on remplace l’influx nerveux d’un nerf qui ne fonctionne pas par celui d’un nerf qui fonctionne toujours. Avec le temps et la réadaptation, l’influx nerveux se reforme et l’usage des mains et des bras revient progressivement », a expliqué la Dre Tremblay – également chef de division de la chirurgie plastique à l’Université de Montréal – au sujet de cette grande innovation en matière de chirurgie.

« Nos patients sont unanimes sur la portée que ces interventions ont sur leur qualité de vie : elles changent complètement la donne pour eux. En ce sens, elles représentent un véritable message d’espoir alors que ces patients ne pensaient plus retrouver un jour l’usage de leurs mains », a ajouté avec émotion la DreTremblay. Depuis deux ans, dans le cadre d’une phase de développement, plus d’une dizaine de patients ont fait l’objet de ce type de reconstruction à l’HMR et toutes ces interventions ont été couronnées de succès. Il est à noter que toutes les étapes de réadaptation des patients se sont faites en étroite collaboration avec l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal. C’est donc fort de ces succès que le CIUSSS-EMTL est désormais en mesure de mettre fin à la phase de développement et d’offrir ce type d’intervention à tous les patients qui pourraient désormais en bénéficier. 

L’HMR, véritable chef de file en chirurgie plastique au pays, a d’ailleurs récemment obtenu une désignation de la part du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec qui identifie cet établissement comme unique au Québec dans la réalisation d’activités d’allotransplantations composites vascularisées, principalement de greffes du visage et de greffes de membres supérieurs (bras). Le Dr Daniel Borsuk, chirurgien plastique à l’HMR qui a réalisé la première greffe du visage au pays dans cet établissement, a mentionné pour sa part que l’innovation de l’équipe des Drs Tremblay et Boghossian « illustre à merveille l’expertise unique en chirurgie plastique qui existe dans cet hôpital et les raisons qui ont mené à cette désignation. Notre rôle de chef de file en la matière ne fait aucun doute et nos réalisations impressionnantes se font remarquer à l’échelle internationale. Et ça, il faut s’en enorgueillir ». 

De son côté, M. Jean-François Fortin Verreault, président-directeur général du CIUSSS-EMTL, a souligné que de telles innovations en matière de chirurgie plastique sont « le résultat d’années de travaux concertés extrêmement rigoureux qui ne sont possibles que grâce à l’engagement de chaque instant de tous les membres de ces équipes formidables qui n’ont qu’un seul objectif : améliorer la qualité de vie de leurs patients. Nous sommes tous très fiers de leur engagement sans faille auprès des patients du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. »

Sur le même sujet

Publié le 02 mars 2023